Une commission Accidents du Travail et Maladies Professionnelles efficiente

Soutien massif des militant∙e∙s CFDT au procès de Maureen Kearney
21 septembre 2018
Maureen KEARNEY, militante CFDT, relaxée en appel !
8 novembre 2018

Une commission Accidents du Travail et Maladies Professionnelles efficiente

L’UFSN a constaté que les salariés étaient démunis face à des problématiques d’Accidents du Travail et de Maladies Professionnelles.

Elle a donc décidé il y a une dizaine d’années de former une équipe de militants en la matière et de s’appuyer sur un médecin expert à l’année qui puisse guider l’équipe sur le plan médico-légal. L’équipe est également soutenue par des avocats spécialisés et par tout un réseau de militants, médecins, scientifiques…

Des enjeux forts

D’abord pour des salariés

Les salariés sont complètement démunis devant la complexité des procédures de déclaration, de reconnaissance et d’indemnisation des AT/MP. Avoir un, voire plusieurs, militants qui maitrisent le sujet représente un grand réconfort tant psychologique que pratique pour eux.

Et vis-à-vis des caisses de Sécurité Sociale

Les militants CFDT sont régulièrement en contact avec les caisses de sécurité sociale. Cela permet de démêler des dossiers complexes pour nos adhérents ou de débloquer des situations difficiles, notre but étant, avant tout, d’éviter des contentieux longs et couteux tant pour nos adhérents que pour les CPAM.

Puis vis-à-vis des employeurs

Le fait que nous parvenions à faire reconnaître les accidents du travail et les Maladies Professionnelles revient cher aux employeurs. Outre le fait de la meilleure couverture pour le salarié, cela oblige les employeurs à mettre en œuvre des mesures de prévention afin d’éviter les accidents du travail et les maladies professionnelles.

Pour l’intérêt général

Nous travaillons également à l’évolution des tableaux de maladies professionnelles. Nous menons notamment actuellement une campagne « cancer du sein et travail de nuit » afin de sensibiliser les travailleuses de nuit au risque accru pour elles de cancer du sein et d’arriver à faire rentrer cette pathologie dans les tableaux de maladies professionnelles.

L'investissement militant

Nos militants sont formés pour recevoir les salariés, déclarer les AT/MP, intervenir auprès des médecins et des caisses de sécurité sociale, défendre devant les tribunaux (Tribunal du Contentieux de l’Incapacité, Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale, cour d’appel et prochainement devant les Pôles sociaux des TGI). Nous nous réunissons tous les 2 mois pour présenter l’évolution des dossiers de nos adhérents à notre médecin expert afin d’avoir un avis médico-légal.

Notre champ d’action

Nous accueillons tous les salariés qui travaillent dans les entreprises donneuses d’ordre et sous-traitantes sur les 10 sites nucléaires couverts par notre Union Fédérale (Normandie, Cadarache, Sud-Ouest, DAM île de France, Grenoble, Ile de France, Le Ripault, Marcoule, Tricastin, Valduc)

Plus concrètement

Nous avons fait reconnaître plusieurs cas de :
- Leucémies de salariés exposés aux rayonnements ionisants en maladie professionnelle
- Burnouts en accident du travail
- Dépressions en maladie professionnelle
- Cancers hors tableaux en maladie professionnelle, notamment liés à l’amiante ou aux goudrons
- Troubles Musculo-squelettiques en maladie professionnelle

Toutes ces reconnaissances permettent aux adhérents ou à leurs ayants-droit d’obtenir des rentes viagères qui représentent des sommes conséquentes.
Nous contestons systématiquement le taux d’Incapacité Permanente Partielle attribué par le médecin conseil et sous-évalué et allons plaider devant les tribunaux afin d’obtenir meilleure réparation pour nos adhérents.

Contacts

Marie SANROMAN - cfdt.ufsn@cea.fr - (04) 66 39 79 91

Joel HUOT - joel.huot@melox.fr - (04) 66 90 69 28